Banniere compressor 2

LES MODALITES D'UNE COURSE

LES MODALITES D'UNE COURSE

L’organisation d’une course de traîneau à chiens nécessite un certain nombre de mesures de sécurité. Il faut notamment choisir les sites ayant des parcours adaptés, les pistes pour les chiens étant du même type que celles pour les courses de ski de fond, et les distances adéquates en fonction du type d’épreuve. Les pistes doivent être damées et balisées en fonction des différentes catégories et elles doivent être sécurisées. Autres considérations importantes : le parking pour les véhicules et la stake-out, c’est à dire l’emplacement où les chiens sont parqués durant les jours de course, avant le départ et après l’arrivée. Avant chaque course des contrôles vétérinaires stricts permettent de s’assurer de la bonne condition des chiens. Les organisateurs doivent aussi contrôler le matériel de course, traîneaux, sacs à chiens, ancres à neige, et matériel de sécurité, ainsi qu’ils doivent s’assurer de la conformité des chiens par rapport à leur race.



Le musher meeting : c’est le début de l’épreuve. On remet les dossards et les listes de départ aux concurrents, le directeur de course rend compte du tracé et informe les concurrents des difficultés du parcours , du règlement de la course, du balisage du tracé et de l’heure officielle du départ.

La course : Les attelages prennent le départ toutes les minutes (petites catégories) ou toutes les deux minutes, dans un ordre tiré au sort pour la première manche puis dans l’ordre du classement lors de la manche suivante ou des manches suivantes. Le classement final est déterminé par l’addition du temps des différentes manches.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !